Max Ernst / (65) MAXIMILIANA ou l'Exercice illégal de l'astronomie Presented by Patrice Jeudy

Max ERNST - (65) MAXIMILIANA ou l'Exercice illégal de l'astronomie

Presented by Patrice Jeudy

  • Year
    1964
  • Technical
    Illustrated book
  • Image size
    0,0 x 0,0 cm / 0.0 x 0.0 in
  • Paper size
    44,5 x 34,8 cm / 17.5 x 13.7 in
  • Edition
    75 ex. sur japon ancien signés par Max Ernst et Iliazd.
  • Price
    On demand
  • Reference
    1904
  • Visit(s)
    364
  • Condition
Max ERNST - (65) MAXIMILIANA ou l'Exercice illégal de l'astronomie

Max ERNST & Ernst Guillaume TEMPEL. (65) MAXIMILIANA ou l'Exercice illégal de l'astronomie.
Écritures et eaux fortes de Max Ernst pour commenter et illustrer les données de Ernst Guillaume Tempel mises en lumière par Iliazd. Paris, le Degré Quarante et Un, 1964.
Un volume in-folio en feuilles, gardes de papier de boucher brun et de papier d'Auvergne gris vert, chemise en parchemin rempliée sur les quatre côtés et illustrée d'un dessin reproduit au cliché trait en noir, chemise et étui en toile grise ornée sur le dos d'un dessin au cliché trait (emboîtage de l' éditeur).
Édition originale.

Tirage limité à 75 exemplaires sur japon ancien (nº 52), signés en tête au crayon par Max Ernst et parafé par l'éditeur, Iliazd, en regard.

34 GRAVURES ORIGINALES EN NOIR ET EN COULEURS DE MAX ERNST, DONT 10 À DOUBLE-PAGE.

L'illustration comprend 19 gravures à l'eau-forte, 7 à l'aquatinte et 8 mêlant eau-forte et aquatinte ; elles sont accompagnées d'écritures et de figures de Max Ernst imprimées au trait en noir, rose, rouge, vert, orange et bleu.

Le livre - “la plus remarquable des éditions illustrées par Max Ernst” - a été conçu comme un objet pour exposition, “où il peut être vu entièrement, chose impossible à un livre ordinaire. Pour obtenir ce résultat, Iliazd n'a imprimé que la face interne des trente feuillets qui, pliés, forment le volume. [...] Sa vision idéale n'est pas sur la table d'une bibliothèque mais bien aux cimaises d'un musée” - manière aussi de souligner combien les exemplaires conservés tels que parus, en feuilles, répondent plus fidèlement aux vœux de l'éditeur.
Astronome allemand, Ernst Wilhelm Tempel (1821-1889) découvrit de nombreuses comètes. Il donna à un astéroïde qu'il a découvert le nom de 65 Maximiliana en l'honneur du roi de Bavière, Maximilien II.
“Ernst Guillaume Tempel est avec Monluc l'une de ces figures emblématiques du génie méconnu, à l'illustration desquelles l'amitié des peintres était conviée. Max Ernst connaissait Tempel, l'accord fut donc facile et Maximiliana est sans doute de tous les livres du Degré 41 celui auquel l'apport de l'artiste fut le plus grand et sa collaboration avec l'éditeur la plus étroite.
Amitié, oubli, exil, les trois thèmes sont présents ici et l'hommage à Tempel se double d'une illustration de «l'art de voir». Car dans cette figure marginale, que les milieux officiels supportaient mal et ne reconnurent jamais, Iliazd avait rencontré l'astronome paradoxal qui préférait l'aval du peintre - il était lui-même lithographe - à celui de scientifiques ayant «désappris à se servir de leurs yeux» : à l'âge de la photographie, Tempel, contre tous, voyait dans la peinture le dernier asile de l'oeil. C'est donc à une fête du regard que nous invitent Iliazd et Max Ernst dans ce livre splendide où les gravures et les «écritures» du peintre se conjuguent à «l'alphabet des astres» de l'éditeur” (Antoine Coron).

Très bel exemplaire, tel que paru. Rare et précieux. Un chef-d'œuvre absolu du livre de peintre au XXe siècle.

Bibliographie : Coron, 50 livres illustrés depuis 1947, nº 33. - Coron, De Goya à Max Ernst, nº 74. - Chapon,Bibliographie des livres imprimés édités par Iliazd, pp. 115-116. - Johnson, Artists' Books in the Modern Era 1870-2000, nº 148. - Castleman, A Century of Artists Books, p. 99 : “The unusual title, 65 Maximiliana, refers to a planetoid the astronomer Ernst Wilhelm Tempel discovered in 1861 and named in honor of Maximilian II, King of Bavaria; it later was renamed Cybele. A periodically appearing comet is named after Tempel himself.”).

ENGLISH : Guillaume Tempel, 65 Maximiliana ou l'Exercise illégal de l'Astronomie, Le Degré 41 (Iliazd), Paris, 1964.
the complete artist's book comprising twenty-eight etchings (nine with aquatint) and six aquatints in colors, on Japon paper, signed in pencil on the title page, (n°52 of 65 + X), with title, text in French and justification pages, the full sheets, in good condition, loose (as issued) within various paper wrappers contained in vellum wrapper with printed image on front, cloth-covered boards and slipcase with printed image on spine.
Overall: 17 ½ x 13 ¾ x 2 in. (445 x 349 x 51 mm.)
65 Maximiliana is the culmination of Ernst’s profound engagement with illustrated books. The project was a collaboration between the artist and Iliazd (Il’ia Zdanevich), a Georgian-born book designer and publisher. The title refers to a planetoid discovered in 1861 by the unsung German astronomer Ernst Wilhelm Tempel, who named it in honor of Maximilian II, then king of Bavaria. Ernst’s text and biomorphic aquatints pay homage to Tempel as a kindred spirit seeking to represent domains outside ordinary human perception; they are complemented by the typography that Iliazd designed to float, constellation-like, across each page. Ernst also added a hieroglyphic script of his own invention to many of the pages (MoMa, NY).

Contact Patrice Jeudy
Amorosart hosts known and recognized dealers, it is however necessary to take the basic precautions for all online purchases.

AVAILABLE PRINTS BY ERNST

Copyright Amorosart 2008 - 2021 - CNIL n° : 1301442 - Glossary - F.a.q